La luminothérapie pour combattre le blues hivernal

geste-dayvia-luminotherapie

Dès l’automne, le manque de lumière provoque une sensation de mal être chez bon nombre d’entre nous. Il s’agit de la dépression saisonnière, ou de sa version atténuée, le blues hivernal.
Si la dépression saisonnière, dans sa forme sévère touche environ 3% de la population, le blues hivernal atteint jusqu’à 20% de la population qui en perçoit plus ou moins les symptômes.
Ces symptômes sont connus et se reproduisent généralement chaque année à la même période: irritabilité et humeur maussade, baisse d’énergie, appétence pour les goûts sucrés, troubles du sommeil, baisse de la libido…
Depuis plusieurs années, l’exposition à la lumière est le traitement de première intention lorsque ce type de dépression est caractérisé.
Les séances de luminothérapie sont recommandées le matin, chaque jour, sur une durée qui varie selon la distance et le type de lampe utilisée, généralement entre 30 minutes à 1 heure.
La lumière bloque ainsi la sécrétion anormale de mélatonine pendant la journée. Elle favorise la libération de cortisol qui nous procure énergie et vitalité dès le réveil comme pendant les journées d’été lorsque nous sommes normalement exposés à la lumière naturelle dès le matin.
Pour en renforcer les effets positifs, nous recommandons, lorsque c’est possible, d’associer aux séances de luminothérapie, la pratique d’ une activité physique à l’extérieur, la marche par exemple.
Pour une efficacité durable, il est essentiel de poursuivre les séances sur une période d’au moins 3 semaines consécutives.
Grâce à la luminothérapie, nous vous souhaitons un hiver lumineux et plein de vitalité !